Sales casseurs ! - The troublemakers ! Keske yalniz bunun için kirsaydim seni...

Published on June 20 2013

Voici une vidéo qui m'a particulièrement plu. Voici des raisons tout à fait honorables pour casser un panneau (ou plus si affinité).

Il n'y a pas une once d'ironie, je le précise. Vraiment pas. :)

C'est moi qui l'ai cassé car ...

... je voulais faire du bruit.

... ils voulaient effacer ce que j'avais écrit dessus.

... car je trouve que les morceaux sont très beaux.

... car je ne voulais pas que le panneau soit entre moi et les policiers alors qu'on jouait au ballon prisonnier.

... et je vais bientôt y mettre le feu et sauter à travers.

... j'ai été piqué par un scorpion.

... je me sentais plus.

... je pense que casser ce panneau est plus sain que de briser le crâne de quelqu'un.

... je voulais me prendre le gaz poivré directement dans l’œil.

... je voulais pouvoir me protéger de la police en me cachant derrière.

... je voulais voir si mon casque était assez solide ou pas.

*** Vous voyez un flic à ce moment là qui crie 'viens, viens, on ne te fera rien! et bim, il tire sur la personne ***

... je m'ennuyais.

*** Vous voyez à ce moment là un flic qui se prend pour un cow-boy tirer juste par ennui ***

... la police n'endommage rien.

... il nous fallait du matos pour les barricades.

- Je n'ai encore rien cassé car la police ne m'a pas encore attaquée.

... je prône la violence par ennui.

... je trouve pas ça esthétique, c'est horrible.

... les flics en civils sont partout.

... je pense qu'une fois recyclé ça nous sera plus utile.

... je le vaux bien.

... je ne voulais pas que ça fasse de l'ombre à la police.

... je trouve qu'il a beaucoup souffert.

- Je l'ai cassé et à présent je suis fatigué donc je vais faire une sieste.

... il m'a brisé le cœur (le panneau).

... je voulais voir la vie de cet angle.

... je voulais que les oiseaux puissent passer à travers.

... il attirait trop l'attention et ses couleurs étaient trop vives.

... Melih Gökçek (maire d'Ankara) ne répondait pas à mes tweets et qu'il nous a tellement lavé à coups de gaz poivrés que je n'ai pas pu prendre de bain pendant un mois.

... la police a des casques, des armes alors que moi je n'ai rien.

... car reprocher à une population de casser des vitres est précisément une manière de sympathiser avec le gouvernement corrompu d'AKP qui nous oppresse. C'est justement pour cette raison que j'ai cassé ces vitres et que je vous invite à faire de même.

... je n'ai pas cassé de panneau mais je l'ai vu se détruire tout seul. Il s'est cassé en plusieurs morceaux puis s'est brûlé. Il préférait être détruit que faire partie du système.

" Pendant les manifestations de Gezi, plus d'une centaine de voitures de police, plus d'une soixantaine de voitures (appartenant à des particuliers), plus d'une dizaine de bus, plus d'une vingtaine de bus municipaux, plus d'une dizaine d'immeubles, plus de cent vingt lieux de travail, beaucoup d'arrêt de bus, de cabines téléphoniques, de feux (de circulation) ont été endommagés. Nous ne connaissons pas encore le nombre de panneau publicitaires cassés.

Le gouvernement turc estime que jeter des pierres et préparer des barricades sont des actes provocateurs et de violence. Ceux qui sont coupables de cette casse en connaissent le coût et les conséquences.

Mais qu'en est-il des autres pertes? Les coupables sont conscients de la violence perpétrée par la police et essayent de la masquer, de faire comme si de rien était. Le 17 juin 2013, soit le 21ème jour de la résistance, d'après l'association des médecins il y a eu 7822 blessés dont 59 blessés graves. Une centaine de personnes a eu un traumatisme crânien et 11 personnes ont perdu un œil. Quatre personnes sont décédées."

Merci à ceux qui ont préparé et participé à cette vidéo.

Bu videoyu hazirlayanlara ve katilanlara buradan tesekkür ederim.

Sales casseurs ! - The troublemakers ! Keske yalniz bunun için kirsaydim seni...

Repost 0
Comment on this post