Les flics turcs - Turkish cops - Türk polisi

Published on June 20 2013

J'ai encore pas mal de sujets à traiter, celui qui me tient le plus à cœur est celui concernant les mères. Je n'arrive pas à rassembler toutes les infos donc je me dirige vers la police...

Je ne peux pas éviter le sujet car il y a un réel fossé qui a été créé entre la police et les citoyens depuis le début de la résistance.

Certes, ils sont obligés d'obéir aux ordres. Soit, je peux le comprendre. Toujours est-il que nous avons beaucoup d'images où nous assistons à de la violence gratuite. Pourquoi tant de haine?

Nous savons que la police turque a travaillé sans relâche, ils n'ont pas dormi pendant des jours. Mais au lieu de s'en prendre à nous, ils auraient peut-être dû questionner ce système qui les traite de la sorte.

Les bombes lacrymo sont jetés sous forme de canettes. La police a pour ordre de ne pas viser les gens directement. Mais peut-être ne savent-ils pas lire?

Les clans se sont créés rapidement. Lorsque les résistants pacifistes se sont vus attaqués, gazés, bastonnés, sans aucune raison, ils n'ont pas eu d'autre solution que de réagir face à cette injustice. Attention je ne dis pas qu'ils les sont attaqués à leur tour. Je dis simplement qu'ils ont dû rapidement apprendre à se protéger de la police et à la fuir en cas de besoin.

Humour : - " Est-ce que ça craint vers là bas? " -" Oui, y a la police!"

Humour : - " Est-ce que ça craint vers là bas? " -" Oui, y a la police!"

Les images ci-dessous n'ont aucune justification. Pour moi en tout cas. Mais je suis ouverte à vos explications.

Il est intéressant de noter que les numéros sur certains casques de policiers étaient cachés. Pourquoi? Pour pour agir en toute impunité. Je ne crois pas que tout ceci soit très légal.

Les flics turcs - Turkish cops - Türk polisiLes flics turcs - Turkish cops - Türk polisi
"VOICI COMMENT NOUS SOMMES EN REALITE. NE NOUS DIVISEZ PAS.

"VOICI COMMENT NOUS SOMMES EN REALITE. NE NOUS DIVISEZ PAS.

Cette image est très symbolique pour nous. Nous ne voulons pas leur faire de mal, et nous ne voulons pas qu'ils nous en fassent. Nous aurions pu être des frères et sœurs, des cousins, des amis, des amoureux...

Mais la technique est bien connue. Elle a fait ses preuves. Diviser pour mieux régner. C'est d'ailleurs ce qui laisse le gouvernement bouche bée. Car le peuple turc s'est mobilisé rapidement sans aucune distinction.

Mais le sujet de la police est un peu plus délicat. Il est vrai qu'il y a pas mal de partisans du parti AKP qui sont dans la police et qui donc n'ont pas trop de scrupules à agir de la sorte.

Je garde un goût amer de leur attitude. Nous sommes censés être protégés par eux, et non attaqués de manière bestiale.

Repost 0
Comment on this post