alcool et sexe dans la mosquée.

Published on June 17 2013

Bonjour chers Chapullers,

Nous sommes le 17 juin et après une courte nuit - le marchand de sable s'est fait gazé et il sera en garde à vue pendant encore quelques temps - je retrouve mon clavier. La seule arme que nous ayons en ce moment. Ordis, tablettes, smartphones, toute la technologie contribue à nous faire entendre.

Nous sommes passés de "T'as vu le dernier clip de Rihanna?", "Non mais allô quoi???", "J'ai explosé mon compte bancaire en me lâchant sur internet" à ... "Nous sommes sans nouvelles de telle personne, partagez (nom, photo, numéro d 'un proche)", "Ils sont actuellement en train d'attaquer tel ou tel endroit, n'y allez pas!", "les avocats, infirmiers, médecins qui osent aider/soigner/témoigner un peu d'humanité sont arrêtés", etc...

Mais nous ne lâchons rien, au contraire, nous sommes toujours aussi nombreux, et surtout, nous n'avons plus peur. Vous savez cette peur qui vous crée une boule dans le ventre, qui vous empêche de bouger? Et bien, on s'en ai débarrassée.

Moi qui étais incapable de regarder un film de Saw, ou un film d'horreur encore plus basique, je ne tourne plus la tête face à des images ou des vidéos crues. Je préfère - comme toutes les personnes qui sont dans les rues - qu'il nous arrive ce qui doit arriver plutôt que les générations futures en pâtissent.

Voici une vidéo ci-dessous qui explique ce qui se passe dans moment de panique (parmi des milliers d'autres), dans une mosquée.

Alors ce qu'il est intéressant de noter, est que cette vidéo a été publiée - comme tant d'autres - pour démentir des propos honteux que tient "notre" premier ministre à propos des résistants.

CE QUI S'EST VRAIMENT PASSE DANS LA MOSQUÉE. PARTAGEZ SVP.

La vidéo commence avec un discours du premier ministre turc qui dit à la foule 'Ils ont attaqué nos sœurs voilées, ils sont entrés dans la mosquée avec leur bières'. Dans une autre de ses discours, il affirmait que nous avions en plus fait des partouzes dans les mosquées!!

Voici ce qui s'est passé dans cette fameuse mosquée. Les gens s'y sont réfugiés, les jeunes en blouse blanches sont des étudiants en médecine qui essayent tant bien que mal de soigner les blessés. C'est le chaos total.

Les gens n'arrivent pas à respirer à cause des gaz lacrymos. Un jeune s'est fait rué de coups par une vingtaine de personnes.

Faîte attention à une chose très importante. Les gens ont pris le soin d'enlever leurs chaussures car il est interdit d'être chaussé à l'intérieur d'une mosquée. Et on se fait traiter de pilleurs, de vermine, de provocateurs...

Ah oui, juste pour info, si on est obligé de se réfugier dans des mosquées/hôtels/hall d'immeubles avec les blessés c'est parce qu'ils ont décrété qu'aucune ambulance ne serait envoyée. En effet, si vous vous battez pour vos droits, si vous osez manifester, l'Etat n'est pas obliger d'assurer des soins.

Même en temps de guerre on ne tire pas sur les ambulances.

Mais ici, sous la dictature d'Erdogan, il n'y a que ses règles et désirs qui comptent.

La jeune fille voilée de noir à la fin de la vidéo, explique qu'Allah a créé cette nature pour que tout le monde puisse en profiter, et qu'elle ne souhaite pas que le parc Gezi soit détruit pour des fins capitalistes.

Elle explique que les gens lisaient tranquillement dans le parc, quand ils se sont fait violemment attaqués.

Le journaliste lui demande si elle se considère comme marginale (car d'après le PM nous sommes une bande de marginales, il fait une distinction entre "eux les gens normaux qui sont croyants et droits et voilés" et "nous les marginaux qui nous conduisons comme des bêtes sauvages, et qui ne croyons en rien et qui ne respectons rien".

La jeune fille répond "si se battre pour ses droits, c'est être marginal, alors oui je le suis".

LE COMBLE? C'EST QUE L'IMAM QUI A DÉMENTI LES PROPOS DU PREMIER MINISTRE ERDOGAN ET QUI A OSÉ EXPLIQUER CE QUI S’ÉTAIT RÉELLEMENT PASSÉ A ÉTÉ RENVOYÉ SUR LE CHAMP!

Repost 0
Comment on this post